Voyager avec bambin 101

Passionnée de voyage, dois-je tout abandonner maintenant que j’ai un bébé? Oh que non! Lorsque ma fille avait 17 mois, je suis partie à l’aventure seule avec elle malgré mes peurs et surtout, malgré les peurs des autres…

Car c’est important de suivre ses rêves, peu importe ce que notre entourage peut nous dire! Mais comment faire? Voici quelques pistes qui peuvent vous guider.

La liberté c’est de faire ce que tu aimes

Le 0-3 ans de vos enfants est une période de développement cruciale. Il y aura 100 milliards de neurones qui se créeront, multiplié par 15 000 connexions synaptiques. Cette période forme la base de nos comportements, la base de qui nous sommes.

Profitez de cette période pour leurs faire découvrir une multitude de paysages, d’odeurs, de sons, de saveurs, de cultures. Ça fera des enfants de cœur et d’esprit ouvert!

Alors, pour les gens qui disent «oui mais il s’en rappellera même pas», vous saurez quoi leur répondre 😉 De plus, avant l’âge de 2 ans, les billets d’avion ne coûtent que 10% du prix régulier!

Les enfants s’adaptent aux nouveaux environnements plus facilement que les adultes

Dépendant de votre destination, vous vivrez peut-être un choc culturel, mais pas votre enfant! Les petits s’adaptent, il ne faut pas s’en faire. Et avec une ou deux siestes par jour, en plus des réveils nocturnes, le décalage horaire ne les affectent pas non plus!

Planifiez vos activités et surtout le transport, en prenant en considération leurs moments de sommeil. Si vous avez de grands dormeurs de nuit, réservez vos billets d’avion pour un vol de nuit.

Moi, au contraire, ma fille se réveille mille fois la nuit, alors prendre un vol de nuit serait la pire idée, car ses pleurs réveilleraient tous les autres passagers! Alors tout comme à la maison, on s’adapte aussi à notre bébé.

Ralentir la cadence

Avant mon départ pour l’Islande, j’ai acheté un guide de voyage Lonely Planet. Quoi que je vous conseille fortement de vous procurer un guide comme celui-là afin de bien panifier votre voyage, oubliez leurs suggestions d’itinéraires!

Ces itinéraires sont montés pour des voyageurs adultes qui veulent voir le maximum de sites et d’attractions, dans un minimum de temps. Ce qui n’est pas votre réalité! Vous avez un bébé ou un jeune enfant avec vous! Tout est plus long avec un enfant, tout!

On baisse alors nos attentes. On choisit une seule activité/excursion par jour afin de profiter de notre voyage au max, sous un autre angle. On ralentit et on prend le temps de savourer chaque instant.

Trouvez aussi un équilibre entre les activités que vous aimeriez faire et celles que votre enfant aimerait faire.

Lorsque j’étais en Angleterre, je suis allée simplement au centre d’achat un après-midi, pour que ma petite puisse jouer au centre d’amusement intérieur. On a mangé un cornet de crème glacée et on a continué notre aventure!

Pays chaud?

On doit planifier notre équipement selon le climat de notre destination. Porte-bébé ergonomique, léger, avec tissu respirant, tel que Ergobaby ou Tula.

Allez-vous faire beaucoup de randonnées? Si oui, allez voir dans les boutiques spécialisées tel que MEC et demandez conseils aux experts.

Vous voyagez seul ou en couple? Vous devez être capable de monter et descendre bébé facilement du porte bébé si vous êtes seul.

Si vous allez être plutôt en terrain plat; poussette parapluie qui protège bien du soleil. Ventilateur miniature qu’on peut attacher à la poussette, crème solaire, insecticide.

On veut voyager léger, on apporte que l’essentiel. Laissez faire la mode et les concours de beauté, on veut le confort! Aussi pensez à faire vos activités très tôt le matin, afin d’éviter la grande chaleur de l’après-midi.

Si c’est un climat sec, il est facile de ne pas se rendre compte à quel point il fait réellement chaud. On ne veut pas de coup de chaleur, alors on garde bébé bien hydraté et à l’ombre.

La sécurité avant tout

Pour partir en toute sécurité vous devez vous informer et bien vous préparer. Pensez à visiter une clinique de vaccination pour vous informer des risques possibles dans le pays de destination et des mesures de sécurité à entreprendre.

Apportez un petit ensemble de premiers soins avec Tylenol pour enfants, Bénadryl et Gastrolyte. N’oubliez pas les assurances voyages et des copies de tous vos documents importants tels que passeports et carnets de santé.

Lorsque j’étais en Israël, j’utilisais Google Translate constamment afin de communiquer! Pensez à faire des captures d’écrans de certaines phrases clé si vous vous retrouvés dans une zone sans internet. Autant pour des phrases banales telles que «Où sont les salles de bain?» que «Est-ce que cela contient des produits laitiers?» si votre enfant à des allergies.

Informez-vous à savoir où sont les hôpitaux ou cliniques de la région, advenant une situation d’urgence. Je l’ai déjà dit mai je le répète; gardez vos enfants bien hydratés en tout temps! Et mises sur les probiotiques afin de faciliter la digestion de nouveaux aliments.

Dans les endroits où il y a une grande foule, vous pouvez mettre un bracelet à vos enfants avec de l’information essentielle tel que nom et numéro de téléphone. À l’aéroport, vous pouvez attacher un ballon à leur poignet afin de les retrouver en un instant, si jamais ils vous lâchent la main et partent en courant!

Explore-Rêve-Découvre

Le point le plus important selon moi, c’est vraiment de ralentir la cadence et de profiter de chaque instant en pleine conscience. Passer du temps de qualité en famille, il n’y a rien de plus beau!

Je vous suggère aussi les blogs très inspirants Raised on the Road ainsi que Travel Mad Mum qui sont écris par de jeunes familles nomades modernes! Sur ce, je vous souhaite bon voyage!

Sara Porat
Instructrice en langage de signes pour bébés et formatrice périnatale
Qu’avec le coeur
438-869-6918
sara_porat@outlook.com
www.facebook.com/saraporatformatriceperinatale