Retard ou trouble du langage

Vous êtes inquiets, votre enfant à quelques difficultés au niveau de son développement langagier? Il ne dit pas le nombre de mots recommandés par les spécialistes ou sa prononciation de certains mots est difficile?

Regardons ensemble les différences entre le retard et le trouble du langage.

Le retard ou difficulté de langage

Nous parlons de retard ou de difficulté de langage lorsque nous remarquons un décalage entre la courbe de développement chez l’enfant en difficulté et la courbe dite «normale».

Ainsi que lorsque l’enfant est âgé entre 2-5 ans et qu’il éprouve quelques difficultés à apprendre de nouveaux mots et à formuler des phrases de façon adéquate selon son stade de croissance.

Statistiques sur le sujet

Vous pouvez porter une attention particulière à votre enfant si le développement du langage de celui-ci vous inquiète.

Sachez cependant que 15% des enfants âgés entre 2-3 ans ont un retard de langage et que 70% d’entre eux vont le résorber par eux-mêmes avant l’âge de 5 ans.

Le trouble de langage

Tant qu’à lui, le trouble de langage est plutôt un retard qui persiste après l’âge de 5 ans. Il est souvent détecté durant le parcours scolaire de l’enfant.

Il se manifeste de différentes façons : dysphasie, apraxie, difficultés d’articulation ou le bégaiement.

Les troubles du langage sont reliés bien souvent à des problématiques génétiques, neurologiques et quelques fois affectives.

Stratégies pour vous aider

Si votre enfant éprouve un retard de langage, voici quelques stratégies à utiliser :

  • Répétez les mots mal prononcés lentement et coupez ces mots par syllabes.
  • Reformulez les phrases de votre enfant sans nécessairement demander qu’il répète après vous. Ne soyez pas insistant.
  • Plutôt que de lui poser constamment des questions, suivez les initiatives de votre enfant.
  • Laissez-le diriger les conversations et complétez par des descriptifs ou même des synonymes pour enrichir son vocabulaire.
  • Donnez-lui le temps de s’exprimer, même si cela ne va pas assez vite à votre goût.
  • Offrez des choix de réponses lorsque l’enfant n’arrive pas à répondre.
  • Lorsque vous vous adressez à lui, mettez-vous à sa hauteur. Laissez-lui 5 secondes avant de répondre ou d’exécuter une demande.
  • Félicitez et encouragez toujours votre enfant dans son processus de développement afin qu’il puisse maintenir une bonne estime de lui-même.

Si la situation persiste

Finalement, si la situation persiste parlez-en rapidement à votre médecin afin d’éliminer toute cause extérieure telle que les problèmes d’audition.

Il est fortement recommandé d’aller consulter un O.R.L, audiologiste ou orthophoniste afin de vérifier la source problématique du retard de langage.

Voici un lien pour trouver un orthophoniste/ audiologiste dans votre secteur :https://aqoa.qc.ca/

Nancy St-Pierre
Instructrice en langage de signes pour bébés et bambins, éducatrice et intervenante
L’Attrape Famille
514 815-4652
nancy@attrapefamille.com
www.facebook.com/lattrapefamille/