Le langage des signes et les bébés

Beau témoignage de l’utilité du langage des signes avec les bébés. Un texte de Jean-François Major, www.yoopa.ca.

Notre petite poupoune a maintenant un an et demi, et depuis un peu plus d’un an, sa mère et moi lui enseignons le langage des signes. Alors que nous avons commencé notre démarche par simple curiosité, c’est aujourd’hui devenu un moyen fantastique d’avoir de grandes « conversations » avec notre fille et de partager l’apprentissage en famille.

Un moyen de communication

Voilà la promesse qui nous avait séduits : alors que bien des bébés ne commencent à élargir leur vocabulaire que vers 18 mois, ils ont des besoins à exprimer bien avant ça! Le langage des signes se veut un moyen pour eux de communiquer plus tôt et de s’éviter des pleurs et des frustrations.

Sans le savoir, un bébé communique déjà par signe. Quand il tend les bras, quand il pointe des choses, quand il se dandine, c’est qu’il essaie de dire quelque chose. Le langage des signes adapté aux bébés, c’est simplement d’associer un geste précis et à un besoin précis.

Quand commencer à enseigner le langage des signes?

Nous avons commencé alors que notre bébé n’avait qu’un mois, avec deux signes simples (« lait » juste avant de donner le biberon, et « changer » au moment de changer la couche). Après trois ou quatre mois de persévérance, elle reconnaissait les signes. Notre fille a commencé à faire un premier signe d’elle-même vers neuf mois. Il faut donc être patient !

Est-ce que le langage des signes nuit au développement de la parole?

Dans toute la documentation que nous avons consultée, il est précisé que l’apprentissage du langage des signes ne retarde aucunement la parole. Au contraire, des spécialistes des problèmes du langage chez les enfants encouragent la démarche, croyant qu’elle peut contribuer au développement.

Par où commencer?

Vous trouverez plus bas les cinq signes les plus utiles pour un bébé en bas âge. Commencez par intégrer un ou deux signes dans la routine, jusqu’à ce que bébé semble les reconnaître. Ensuite, vous pouvez ajouter un ou deux signes à la fois (ex. : lorsque vous dites « maman », accompagnez le mot du geste) et élargir le vocabulaire.

NOTE : Les signes ci-dessous sont tirés du « American Sign Langage » (ASL).

Lait : Serrez votre main, comme un fermier qui trait une vache.

Manger : Portez les doigts à votre bouche, comme si vous alliez manger quelque chose.

Changer : Tendez les index et placez vos poings l’un au-dessus de l’autre et inversez vos mains.

Maman : Ouvrez la main et appuyez le pouce près de votre menton.

Papa : Ouvrez la main et appuyez le pouce près de votre front. Oui, le signe ressemble à loser… mais vous pouvez aussi vous dire qu’il s’agit plutôt d’un panache !

 

Pour en savoir plus :

> Bébé parle par Monica Beyer

> Cours gratuits de la Fondation des Sourds du Québec