Être un adulte bienveillant pour les enfants

Que vous ayez des enfants ou non, il vous arrive probablement d’être en présence d’enfants ou de jeunes occasionnellement. L’attention, ou non, que vous leur portez s’imprègne en eux malgré vous.

Que vous soyez leur parent, leur enseignant, un membre de leur famille, leur voisin ou un inconnu au magasin, vous faites partie de l’équation.

Les mots, les actions et les pensées que vous avez à leurs égards forgeront une partie de leur personnalité.

Pour demeurer aimant et bienveillant, rappelez-vous que la compréhension et l’empathie sont vos meilleurs alliés.

L’accélération globale

Tout le monde le sait, les enfants et les jeunes d’aujourd’hui sont soumis à un rythme de vie beaucoup plus rapide que celui auquel nous avons grandi.

Les parents travaillent plus et les enfants restent plus longtemps à la garderie ou au service de garde de l’école. Ils ont également plus d’activités et de cours qu’avant.

Certains d’entre eux ont un horaire tellement chargé, qu’ils ont peu ou pas de temps libre pour relaxer.

Ils ont accès à des jeux électroniques et des émissions de télévision en continu. Les centres d’amusement leurs offrent des activités de plus en plus diversifiées et fortes en émotions.

Plusieurs font partie de familles reconstituées ou partagées, à travers lesquelles la gestion est plus complexe et les instabilités plus fréquentes.

En somme, tout va beaucoup trop vite.

L’autonomie ou le déchargement de responsabilités?

Derrière cette accélération globale de la vie, beaucoup d’adultes se sentent dépassés. Ils sont épuisés physiquement et émotionnellement.

Dans une telle situation, il devient difficile d’être patient, bienveillant et attentif aux réels besoins des enfants. Et ce, que ce soit à la maison ou à l’école.

Donc, pour alléger leur fardeau, certains adultes demanderont aux enfants de devenir autonomes plus rapidement.

Autonomes au niveau de leurs tâches quotidiennes, mais aussi au niveau du développement de leurs habiletés sociales et émotionnelles.

Par ailleurs, il leur est également de plus en plus souvent demandé de s’organiser, de s’occuper et de s’amuser sans un minimum d’encadrement, ni de supervision.

Il ne faut pas se surprendre alors, de les voir choisir la simplicité et la facilité.

Apprendre à manger sainement et à utiliser sa créativité et son imagination pour s’occuper et s’amuser demandent un minimum de présence bienveillante.

Sinon, le sucre, le fast-food et les jeux vidéo prendront rapidement le dessus.

Il faut donc faire attention à ce que la demande d’autonomie ne devienne pas un déchargement des responsabilités d’adulte.

Mutation des enfants?

En plus du changement dans le rythme de vie et de l’autonomie précoce, de plus en plus d’enfants et de jeunes sont aux prises avec différentes formes d’allergies et d’intolérances, parfois graves.

Certains sont réactifs aux produits chimiques, aux parfums et aux colorants artificiels utilisés dans l’alimentation, les textiles, les produits corporels et d’entretien.

De plus, une quantité impressionnante d’entre eux est diagnostiquée avec des déficits d’attention, de l’hyperactivité, des troubles du spectre de l’autisme et des troubles du langage.

Pour qui, dans la majeure partie des cas, une médication est prescrite.

Quel monde sommes-nous en train de créer pour nos enfants? Serait-il possible qu’il y ait beaucoup trop de responsabilités indirectes sur leur dos?

Comment vous sentiriez-vous, si vous aviez 8, 10 ou 12 ans, aujourd’hui même?

Dans le bon vieux temps

Essayez de vous rappeler votre enfance. Remémorez-vous les jeux auxquels vous jouiez et le nombre d’heures que vous passiez dehors avec vos amis.

Revoyez les moments de rêverie et de créativité auxquels vous vous adonniez seul ou avec des amis.

Rappelez-vous des temps libres que vous aviez pour jouer ou flâner, sans être constamment coincé dans un horaire trop chargé.

Recréez dans votre esprit l’odeur et le goût des repas préparés par vos mères et vos grands-mères. Ressentez le réconfort que cela vous procurait.

Pour la majorité d’entre nous, durant notre enfance, la vie était belle et assez simple.

Est-ce que l’évolution sociale et technologique des dernières décennies est vraiment la meilleure pour nos enfants?

Est-ce que la présence et l’interaction des parents et des adultes auprès des enfants a vraiment évoluée positivement?

Revenir à la base

Considérant le style de vie des enfants et des jeunes d’aujourd’hui, la présence bienveillante, rassurante et aimante des adultes présents dans leur environnement est essentielle.

Les enfants ont besoin de se sentir aimés et aimables, bien plus que d’avoir accès à toutes sortes de jeux et d’activités.

Ils doivent ressentir qu’ils sont importants aux yeux de leurs parents et de tout autre adulte signifiant pour eux.

Il est nécessaire de leurs offrir une attention réelle et bienveillante. Ils ont des choses à raconter et souhaitent être écoutés et encouragés.

Aidez-les à reconnaître et apprécier leur unicité. Tout le monde est beau et différent.

Passez par-dessus leurs défauts et cherchez à découvrir le trésor qui se cache à l’intérieur de chacun d’entre eux. Permettez-leurs de rêver grand et de croire en eux.

Efforcez-vous de développer une relation de confiance avec les enfants qui vous entourent, afin qu’ils se sentent en sécurité avec vous et qu’ils puissent se confier. Que ce soit les vôtres ou pas.

Démontrez leurs de l’attention et de l’affection. Tous les enfants, petits et grands, ont besoin d’affection. Ne serait-ce qu’une tape sur l’épaule pour leurs signaler votre appréciation.

Le réconfort émotionnel est indispensable pour que les enfants grandissent harmonieusement. Rappelez-vous que les garçons aussi aiment les câlins et les marques d’affection.

Vivre le moment présent

Les enfants vivent dans le moment présent. Apprenez d’eux et sortez de temps en temps de votre tête pour jouer et vous amuser.

Pour vous aider à sortir mentalement de la routine des responsabilités d’adulte et du fait qu’on peut parfois prendre les enfants que nous avons à charge pour acquis et être moins présent pour eux, voici un truc.

Il est quelques fois plus facile de s’intéresser et de démontrer de l’attention aux enfants qu’on voit moins souvent. Que ce soit les amis de nos enfants, les neveux et nièces, les voisins.

Intéressez-vous sincèrement à eux et accordez-leurs de l’attention. Vous serez surpris de leurs réactions et de la relation et du lien que vous arriverez à créer avec ces enfants.

En développant vos habiletés d’adulte bienveillant auprès des enfants qui vous entourent, votre regard changera par rapport à vos propres enfants et à votre rôle à jouer auprès d’eux.

Offrez aux enfants de votre entourage du temps de qualité, accompagné d’une présence aimante, bienveillante et rassurante. Ainsi, vous leur permettrez de grandir et de s’épanouir positivement.

Du même coup, vous reconnecterez avec votre cœur d’enfant. La joie de vivre, le plaisir et la bonne humeur prendront une place plus importante dans votre vie et tout le monde en sera gagnant.

Accepterez-vous d’être un adulte bienveillant pour tous les enfants?